Qui sont les référents académiques ? Quelles sont leurs missions ?

Les réseaux des référents académiques et départementaux

Mis en place depuis septembre 2013, le réseau de l’académie de Versailles compte à ce jour 14 membres répartis en 2 référents académiques et 12 référents départementaux nommés par Mme la Rectrice.

Rôle des référents académiques

Leur périmètre concerne les écoles, collèges et lycées (enseignement public et privé sous contrat) de l’académie.

– Dans le cadre de la cellule académique climat scolaire, il supervise, délègue ou assure au besoin le suivi du traitement des cas de harcèlement.

– Il coordonne l’action des référents départementaux et s’assure de leur capacité à prendre connaissance des signalements.

– Il supplée aux référents départementaux en cas de besoin. Il vérifie que les signalements sont traités et résolus.
- Il assure la destruction (papier et électronique) de toutes les données nominatives qu’il aurait pu constituer (impression de documents, listes manuscrites, etc.) dans un délai maximum d’un an.

– Il supprime les fiches de signalement élèves dont le responsable légal fait explicitement la demande avant la fin de la conservation maximum d’un an (date à laquelle la destruction est automatisée).
- Il réalise le bilan quantitatif et anonyme des cas traités dans l’académie (appels plateforme académique, courriers, courriels) en coordination avec le référent départemental en vue de sa transmission à la DGESCO.

– Il est l’interlocuteur de la DGESCO pour la mise en place et le suivi du dispositif et prend part à la démultiplication des actions de formation sur le harcèlement dans l’académie.

Les deux référents académiques traitent et suivent conjointement l’ensemble des dossiers. Pour cela ils font des points réguliers tous les 15 jours. Une adresse mel générique leur permet de recevoir toutes les demandes ou informations : ref-acver-nah[@]ac-versailles.fr

 Rôle du référent départemental

– Il prend connaissance des signalements dans les meilleurs délais.
- Il prend contact avec l’appelant.
- Il informe par téléphone le chef d’établissement, l’inspecteur de l’éducation nationale ou le directeur d’école de l’existence d’une situation de harcèlement présumée. Il supervise ou délègue le traitement des cas de harcèlement.
- Il assure le suivi du traitement des cas de harcèlement de son périmètre.
- Il réalise le bilan quantitatif et anonyme des cas traités dans le département, bilan qu’il transmet au référent académique.
- Il assure la destruction (papier et électronique) de toutes les données nominatives qu’il aurait pu constituer dans un délai maximum de trois mois.
- Son périmètre concerne les écoles, collèges et lycées (enseignement public et privé sous contrat) du département sauf organisation différente mise en place avec le référent académique
- Il prend part à des actions de formation sur le harcèlement dans son département
Pour mener leurs missions l’ensemble du réseau partage un dossier informatique protégé leur donnant accès à l’ensemble des ressources et des données nécessaires à leur mission.

Chaque année une partie de ce réseau est formée à l’ESENESR avec la MMPLVMS et participe également à la formation nationale en y proposant ses expériences.

Les référents départementaux sont plus particulièrement mobilisés pour le traitement de situations de harcèlement qui leur sont communiquées par le dispositif 3020, le numéro académique 0800 008 624, courrier, courriels et appels directs.

Le numéro vert académique 0800 008 624 est ouvert tous les jours en période scolaire de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Les commentaires sont fermés.